Les Professeurs

Classique

Sylvie ANDREOTTI

Danseuse professionnelle et soliste au théâtre d’Oldenburg en Allemagne, Sylvie Andreotti est formée en danse classique et en danse de caractère à l’école d’Elena et Titus Pomsar à Marseille. Très jeune elle accède à la scène en faisant partie du Ballet Théâtre pour Enfants de Marseille puis, plus tard, pour le Ballet Théâtre de Marseille.

De retour en France, elle continue sa carrière d’artiste chorégraphique puis choisit de se consacrer à la transmission de la danse classique. Elle prolonge sa recherche sur les plans artistique et pédagogique en croisant les pratiques telles que la musique, les arts-martiaux et la philosophie. Professeur diplômé d’état, elle enseigne à l’école municipale de la ville du Rove et forme à la pédagogie de la danse classique pour le diplôme d’état au centre de formation « Les studios du cours », à Marseille.

Julien GUILLEMARD

Julien Guillemard, 23 ans, commence la danse à l’école de danse Isadora à Montluçon (03) avec Alexandra Martin Volcovici, à l’âge de 9 ans. Après avoir suivi le cursus « danse-étude » de l’école pendant trois ans, il intègre l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris en 2008.

Pendant les sept ans qu’il passe à l’Ecole, il danse chaque année dans le spectacle de l’Ecole de Danse à Garnier dans des pièces de Nils Christe, Jean Guillaume Bart, David Lichine, Claude Bessy, et se voit confier des premiers rôles dans Yondering de John Neumeier, Aunis de Jacques Garnier et Scaramouche de Jose Martinez.

Entre 2006 et 2013, il participe au stage annuel de Pont l’Abbé, et y fait des rencontres qui lui permettent de développer sa technique et de prendre contact avec différents styles.

En 2014, il intègre la compagnie de l’Opéra de Paris et participe lors de sa première saison à la création du Chant de la Terre de John Neumeier. Il est également programmé sur de nombreux ballets de Noureev, Balanchine et RobbinsIl interprête ses premiers rôles de composition grâce au chorégraphe Pierre Lacotte qui le choisi pour être Coppélius dans son ballet Coppélia, puis la Sorcière dans la Sylphide. Il participe en 2017 à la création Grand Miroir du chorégraphe japonais Saburo Teshigawara, et découvre à cette occasion différentes techniques d’improvisation qu’il développe un an plus tard au contact d’Ohad Naharin (pour la reprise de sa pièce Decadance). Il rencontre ensuite Pontus Lidberg (pour sa création sur Les Noces de Stravinski), Paul Lightfoot et Sol Léon (pour la reprise de Speak of Yourself), puis Mats Ek et Anna Laguna (pour la reprise de Carmen).

En janvier 2019, il commence une formation au Diplôme d’Etat de Professeur de Danse.

Anna TREVIEN

Née à Pont-l’Abbé, Anna a été formée par Annik Coatalen, CNR de Tours, Rosella Hightower et Central School of Ballet de Londres.

Après avoir obtenu son diplôme du Benesh Institutre de Londres en 2001, elle travaille en Allemagne en tant que Choreologue Benesh avec Mario Schröder et Uwe Scholz et Youri Vamos. 

En 2004, elle rejoint le Royal Ballet où elle travaille depuis sur de nouvelles productions ainsi que sur le répertoire classique. 

En 2013 elle est promus Choreologue Benesh Supérieur. Elle travaille avec de nombreux chorégraphes tels que Wheeldon, McGreggor, Acosta, Kobborg, Tuckett,… ainsi que le répertoire de Ashton, MacMillan, Dowell, Wright,….

En 2017, Anna devient en parallèle de son travail au Royal Ballet directrice de Benesh International où elle développe et promouvoit la Notation du Movement Benesh. Elle organise et régule le centre de formation,  gère le corps professionnel, et favorise la préservation et le développement du système de Notation Benesh. 

Anna est invité régulièrement pour remonter des ballets à travers le monde. Elle travailler avec le Bolshoi, le Mariinsky, le Ballet National du Canada, le Ballet Nationa du Japan, le Tokyo Ballet, le Royal Ballet Danois, le Staatsballett de Berlin, le Deutsche Oper de Berlin, le Bayerishe Ballett de Munich, Zurich Ballet, Leipzig Ballet, Aalto Theater Essen, Opera de Rome,….

Anna est une habituée du stage de Pont-l’Abbé où elle a commencé en tant que stagiaire puis a été professeur régulièrement. 


Contemporain

Laurence PEREZ

Danseuse atypique formée sur des terrains variés, Laurence interprète pour de nombreux spectacles musicaux en France et à l’étranger.
Notre Dame de Paris, Les Dix Commandements, Autant en Emporte le Vent, Roméo et Juliette, Les Enfants du Soleil. Mais également pour les compagnies contemporaines suivantes ou des projets hors les murs. Jean Guillaume Weis au Luxembourg, Ex-nihilo et Istadan à Marseille. 

Elle poursuit son parcours en tant qu’Assistante chorégraphe auprès de Karine Saporta en danse contemporaine en France et à l’opéra du Caire, Kamel Ouali en jazz pour divers projets, Mourad Merzouki en Hip hop au Centre Chorégraphique National de Créteil CCN et au Centre National Supérieur de Musique et de danse de Paris CNSMD 

Elle collabore  sur divers projet au théâtre du Châtelet,  à la mise en scène et aux chorégraphies avec Pierrick Sorin, Vincent Vittoz sur les Parapluies de Cherbourg et dernièrement sur le projet « kadamati » pièce d ‘Akram Khan rassemblant 700 danseurs.

Diplômée d’état en danse jazz et en danse contemporaine, Laurence obtient en 2013 le CA en danse contemporaine 

Depuis de nombreuses années, Laurence enseigne à l’Académie Internationale de la Danse à Paris, ( AID) elle est formatrice pour le diplôme d’état de professeur de danse Contemporaine, à la prépare l’examen de l’EAT et à la Pédagogie. 

Actuellement en poste au Conservatoire Régional de st Maur des fossés , elle intervient ponctuellement au CRR de Paris et aux centre de formation les Rencontres Internationales de la danse Contemporaine.( RIDC) Elle est a été  également en poste au CRR de Cergy Pontoise de 2014 à 2018

Présidente de jury pour la Fédération française de danse, ainsi que dans divers concours, elle participe au Festival EUROPA en Italie, Danse à Aix
Elle crée sa propre compagnie en 2007.

Modern’Jazz

Pascal LOUSSOUARN

Chorégraphe, danseur et professeur international. Directeur Artistique du stage de Pont l’Abbé 2019

Assistant-chorégraphe et répétiteur au sein de la Compagnie ChoréOnyx – Bruce TAYLOR depuis 2001.

Danseur dans les compagnies de Santiago Sempereet le Groupe le Chiendent-Sandrine Bonnet.

Il a enseigné au Centre du Marais (Paris) et dans les Ecoles de Formation au Diplômes d’Etat telles que : IDFP Kim Kan, Studio Harmonic à Paris. 

Professeur invité au PSPBB de Paris (Pôle d’enseignement Supérieur en danse Jazz).

Intervenant dans les Ecoles de Formation « Ausbildung »du Studio Move Onà Vienne et responsable de la pédagogie en jazz à Performdanceà Vienne et Linz (Autriche).

Formateur de formateurs : entraînement régulier du danseur (Pays de Loire et Yvelines)

Professeur invité lors de stages internationaux (Danemark, Belgique, Autriche, Suisse, Italie…)


Bruce TAYLOR

Originaire de New York où il suit notamment les formations de l’Alvin Ailey American Center, de la Martha Graham School et du Dance Theatre of Harlem, Bruce Taylor prend également des cours auprès de Pauline Köner, Bella lewitsky, Walter Nicks, Jocelyn Lorenz.

Il danse dans de nombreuses compagnies avant de se lancer dans la chorégraphie.

Aux États-Unis, il est d’abord interprète pour Agnès DeMille, Bella Lewitzky, Walter Nicks, Elisa Monte et George Faison. En France, il danse dans les compagnies de Peter Goss et de Rheda.

Il se produit également dans divers shows télévisés et comédies musicales ( The Wiz, Evita, A long way to Boston, Reggae)

Professeur international, Bruce Taylor est aujourd’hui formateur à l’école de danse de l’Opéra national de Paris et l’IFPRO Rick Odums.

Il dirige par ailleurs sa propre compagnie, ChoréoOnyx, pour laquelle il signe plus de vingt pièces chorégraphiques où se mêlent modern’jazz et influences actuelles, poésie et humour.

Il a chorégraphié plus de 30 pièces pour d’autres compagnies, françaises notamment celles de Bruno Agati, Rick Odums et Anne-Marie Porras et internationales: Free Art Dance de Belgique – Djazzex en hollande – Bralen Dance teater de bratislava etc. 

Le jazz de Bruce Taylor est ouvert aux mélanges des styles :  de la technique du moderne en passant par les rythmes du swing, sa danse est pleine de sensibilité et de délicatesse.

Pour Bruce Taylor, le mot-clé de la danse est le mouvement: La danse est le mouvement dans l’espace, dans un temps donné. Le mouvement devient l’expression de la vie.

comédie musicale

Hélène BUANNIC

Depuis 19 ans Hélène évolue dans le monde du spectacle.

Danseuse de formation ,puis comédienne et chanteuse elle participe à de nombreuses comédies musicales et travaille avec de grandes productions parisienne et internationale….Thierry Suc, Albert Cohen, Dove Attia, Lagardère, Stage Entertainment , Disneyland Paris…De Kamel Ouali à Karine Saporta ou Kader Belarbi…Elle est également dirigée par Roger Louret, Elie Chouraqui sur les « 10 commandements », Nicolas Briançon dans la pièce musicale  « Y’a de la joie…Quand même », Ned Grujic dans « Fame » , Agnès Boury dans »Salut les copains »…Ou encore Roman Polanski dans « Le Bal des vampires » au théâtre Mogador, et dernièrement au cinéma dans le film  « Stars 80…La suite » de Thomas Langmann

Elle se forme en jeu au Laboratoire de L’Acteur avec Hélène Zidi en 2008 puis rejoins en 2015 le Studio Pygmalion où elle commence à écrire sa première pièce « Sarah&Maël »qui deviendra par la suite « Le premier de nous deux qui rira »…Elle écrit et réalise avec Florian Cléret son premier court-métrage chorégraphique « Fever », filmé sur la scène du théâtre Mogador en Mai 2015…Elle développe par la suite ses workshops , notamment celui sur la corporalité du comédien, où elle met à profit son parcours de danseuse dans la recherche des starters émotionnels au service du personnage…Chanteuse cet hiver à Disneyland Paris, elle ouvre également sa formation à la comédie musicale avec David Eguren: la FCM .


Olivier REY

Olivier a fait sa formation de chant avec Ian Adams, Jasmine Roy et Hubert Weller, et sa formation de danse Au Studio Paris Centre. 

Il a participé à de nombreuses comédies musicales : Le Bal Des Vampires, Sister Act, Mamma Mia (Théatre Mogador), Roméo et Juliette (Vienne et tournée en Corée du Sud), Belles Belles Belles (l’Olympia), La Belle et La Bête (Dominium Théatre – Londres), What A Feeling (Palladium Londres et Uk Tour) , Cats (Théâtre de Paris) , Hello Dolly ( Opéra de Liège), Barnum (Théâtre des Célestins) , Peter Pan (Casino de Paris)

street jazz

Laura ROSSI

Laura se forme en classique, contemporain, modern’jazz, hip-hop et street jazz dans diverse écoles. Après une formation pré-professionelle au Centre de danse New Dancer, elle obtient son EAT (Examen d’Aptitude Technique) en Jazz en 2013 et en parallèle participe à de nombreux stages auprès de différents chorégraphes internationaux afin de cultiver sa danse.

Elle trouve son propre style mêlant expressions, impacts, ondulations. Ses cours sont un mélange d’énergies et d’influences modern’jazz et hip-hop.

Enseigne au Centre New dancer à Annecy et à Dance Area à Genève.

les pianistes

Ellina AKIMOVA

Musicienne russe & française, compositeur, pianiste à l’Ecole du ballet de l’Opéra de Paris, après avoir exercé, à Moscou, au Bolchoï & à l’Ecole-studio Moïsseïev, auparavant à l’Opéra de Bakou, Ellina Akimova dirige la collection musicale La Danse accompagnée. Elle a réalisé des études supérieures de piano et de musicologie en Azerbaïdjan.

En 2012, au palais Garnier, Elisabeth Platel remonte le ballet Variations de Violette Verdy, marraine du stage international de Pont l’Abbé, dont la musique Variations sur un thème de Paganini, de J. Brahms, est interprétée en soliste par Ellina Akimova. Elle participe régulièrement au stage créé par Annik Coatalen où se retrouve cette ouverture aux différents pays de grande tradition académique autant qu’un vrai enracinement breton.

Yves PIGNOT

Compositeur français ayant fait ses études musicales au Brésil, Yves Pignot accompagne régulièrement les cours de danse du Conservatoire de Brest utilisant une palette instrumentale très variée comprenant le piano, des percussions et l’accordéon.
Plusieurs de ses compositions sont éditées chez http://www.egge-verlag.de : œuvres orchestrales, quatuors d’anches , trios d’anches, pièces pour piano et clarinette, hautbois, basson, saxophone…
En 2014 à Caen et en 2016 à Brest, le « Concours national jeunes vents bassons » a choisi des pièces d’ Yves Pignot dans son programme, « Chanson tropicale » et « S’étirant sur une plage ensoleillée » reflétant bien l’influence brésilienne dans son œuvre.